Les riches nous appauvrissent

Leurs 20 mensonges

A télécharger

Télécharger
Lesriches.pdf
Document Adobe Acrobat 9.9 MB

"Les riches nous appauvrissent - leurs 20 mensonges".

 

 

Notre société n’hésite plus à promouvoir la fortune, tel l’aboutissement suprême de la réussite et de l’accomplissement de soi. Le plus étonnant est que ce thème de la fortune n’est jamais débattu collectivement. Il est devenu un dogme, quasi-religieux, presque tabou, où les « bonnes paroles » s’imposent, ne souffrant d’aucune contestation. Les mêmes justifications reviennent sans cesse :

 

1-Les riches sont peu nombreux, laissons les tranquilles

2-On critique les riches par jalousie

3-En travaillant dur, chacun peut devenir riche

4-Tout le monde peut se constituer un patrimoine important

5-Les riches consomment et investissent

6-Les riches créent des emplois

7-Les riches sont des entrepreneurs talentueux et méritants

8-Les riches prennent des risques et sont des exemples à suivre

9-Plus il y a de riches et moins il y a de pauvres

10-Les riches payent beaucoup d’impôts

11-Les riches sont de généreux bienfaiteurs

12-Nous voulons tous être riches

13-L’argent fait le bonheur

14-Le droit à la fortune, c’est la liberté

15-La fortune constitue le principal moteur de l’envie d’entreprendre

16-Trop d’État et d’impôts empêchent de s'enrichir

17-Les riches ont toujours existé car les inégalités sont naturelles

18-Le capitalisme a sorti le monde de la misère

19-Le capitalisme est le seul modèle économique viable

20-C’est comme ça et on ne peut rien y changer.

 

 

Et s’il ne s’agissait que de mensonges ? J’ai souhaité reprendre chacune de ces pseudo-justifications pour les décortiquer, et répondre ainsi à quelques questions simples mais cruciales. Comment devient-on riche ? Les richesses accumulées par une minorité servent-elles la nation par un effet de « ruissellement » ? Quel est le vrai visage des riches ? Le sentiment d’injustice sociale des « gilets jaunes » ne viendrait-il pas d’une terrible réalité, celle que les riches, désormais, nous appauvrissent…